tHOMAS-hODGSON-CREDIT-PHOTO-ERIC-GAUTHIERtHOMAS-hODGSON-CREDIT-PHOTO-ERIC-GAUTHIER

tHOMAS-hODGSON-CREDIT-PHOTO-ERIC-GAUTHIERtHOMAS-hODGSON-CREDIT-PHOTO-ERIC-GAUTHIER

Auteur-Compositeur-Interprète

Depuis 2009, Thomas fait voyager ses chansons à travers le Québec. 

En 2016, il a participé au  Festival International de la chanson de Granby où il a remporté un des prix du public, celui de la CHANSON POPULAIRE avec sa composition « 23 km ». 

Thomas a été connu grâce à La Voix II dans l’équipe de Louis-Jean Cormier, depuis, il sillonne le Québec à la recherche d’aventures et de découvertes.

C’est en 2009 que la carrière professionnelle de Thomas démarre. Il participe alors à une résidence de création en chanson (5x) au Théâtre Petit Champlain à Québec, aboutissant à la présentation de quatre spectacles mis en scène par Yann Perreau, Pierre Flynn, Sylvie Paquette et Paule-Andrée Cassidy. En 2012, il remporte le concours « Gare à la relève » de Saint-Sauveur.  S’ensuivent alors plusieurs prestations sur des scènes locales, régionales et nationales. 

 

Metteur en scène, Comédien, Animateur, Conteur, Concepteur

Depuis sa tendre enfance, Thomas voue une grande passion pour le théâtre. Avec les années, il a participé à de nombreux projets théâtraux puis, il s'est intéressé au cinéma. Depuis 2014, il s'est joint aux membres UDA et a participé à plusieurs projets tant au cinéma qu'à la télévision. Encore aujourd'hui, la scène fait partie de ses grands terrains de jeu et d'expression et chaque année, depuis 2014, il met en scène, anime et fait la conception du Gala Es Art de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et du Gala de la Chambre de commerce et de l'Industrie du Haut-Richelieu. 

 

Artiste art-visuel

Thomas a étudié les Arts plastiques au Cégep avant de se consacrer à la musique. En 2010, l'idée originale lui vient de modifier des chaises en instruments de musique. Il crée donc l'exposition "Les chaises musicales"... Une expo où il est permis et même recommandé de toucher aux oeuvres. Grattez, tapez, battez, piochez, chatouillez... Mais de grâce, touchez!

À mi-chemin entre la sculpture et l’art audio, ces chaises « luth », « fourchette », « harpe » et autres spécimens uniques proviennent surtout de bords de chemin. L’artiste espère sensibiliser le spectateur au sort réservé aux chaises qui ont perdu leur rôle, abandonnées suite à une crise aigüe de design d’intérieur ou tout simplement jetées après une sévère fracture de la patte, comme un vieux cheval fatigué. Avec les années, sa collection de "chaises musicales" s'est agrandit et se promène dans les salles d'exposition et événements à travers le Québec.